ONYX

CARACTERISTIQUES :

* Copolymer vinyl alcohol (EVOH), matière plastique dérivée du pétrole solvatée (stabilisation à l’état liquide) dans du DMSO (dimethyl sulfoxyde), solvant organique puissant (pénétration transmembranaire)

* Rendu radio-opaque par l’adjonction de poudre de Tantale.

* Différentes viscosités sont disponibles en fonction de la concentration en EVOH (l’Onyx®18 contient 6% d’EVOH contre 8% pour l’Onyx®34)

Au contact du plasma se produit une désolvatation in situ de l’EVOH par libération du DMSO.

 

INDICATIONS :

MAV, Endofuite type II, cathétérisme difficile.

AVANTAGES :

Bonne progression du produit en distalité.

Aucune adhérence à la paroi vasculaire, pas de risque de piégeage du microcathéter.

Permet de placer le microcathéter au sein de la zone à emboliser (nidus, endofuite, faux-anévrysme…) sans (trop) se préoccuper du piégeage du cathéter

Contrôle intermédiaire angiographique possible pendant l'embolisation

 

SOLIDIFICATION PROGRESSIVE ET CONTROLEE

Début d’injection de l’EVOH qui forme rapidement un bouchon devant le microcathéter

Reflux (quasi constant) de l’EVOH le long de l’extrémité du microcathéter

Stopper l’injection, patienter quelques minutes pour que ce reflux entame sa solidification

Reprendre l’injection.

 

INCONVENIENTS :

Risque de reflus artériel et de reflux veineus (MAV à flux rapide) mais moins de risque d'embolie pulmonaire par rapport aux microparticules ou du Glubran.

Toxicité vasculaire du DMSO si injection rapide.

Complixité de la procédure chez un opérateur peu entraîné.

Onéreux +++

 

Source :

EMBOLISATION DES ENDOFUITES DE TYPE II AVEC UN NOUVEL AGENT EMBOLISANT, L’ONYX®

V. LE PENNEC (1), C. MULLER (2), A. JACQUIER (2), JM. BARTOLI (2), V. VIDAL (2)

(1) Radiologie générale et interventionnelle – CHU Côte de Nacre – Caen

(2) Radiologie générale et interventionnelle – CHU La Timone Adultes – Marseille

ONYX : Ethyl Vinyl Alcohol Copolymer

Copyright © All Rights Reserved. Remarques ou suggestions : maher_sahnoun@yahoo.fr